Un réflexe c'est quoi ?


C'est une réaction involontaire, inconsciente et rapide du système nerveux en réponse à une stimulation sensorielle. Le réflexe illustre la capacité qu'a le corps à réagir face à un stimuli extérieur (lumière, son, odeur, toucher, …) ou un stimuli interne (hormonal, lymphatique, sanguin, …). Il existe plusieurs sortent de réflexes, ici nous nous intéressons aux réflexes archaïques.

Les réflexes archaïques sont des mouvements involontaires, et innée. On les observe chez le nouveau né dès sa naissance, leur présence nous informe d'un bon fonctionnement du système neurologique. Ils sont déclenchés par une stimulation des capteurs sensoriels (tactile, vestibulaire, proprioceptifs, olfactifs, visuels, gustatifs et auditifs). Parfois on parle de réflexes archaïques d'autres fois de réflexes primordiaux, primitifs ou néonataux, tous ces noms désignent la même chose.




A quoi servent-ils ?


A la naissance, le bébé passe d'un monde liquidien, tempéré à 37° et sans gravité, à un univers aérien, plus froid, soumis à la gravité et où il doit répondre à nombreux stimuli. Pour l'aider, il est doté d'un ensemble de réflexe qui vont lui permettre de répondre et d'interagir avec son l'environnement afin de se nourrir, d'assurer sa sécurité, d’être en lien avec les autres.

Ces réflexes vont l'accompagner dans tout son développement psycho sensori moteur. C'est grâce à ces mouvements réflexes que bébé va tenir sa tête, se retourner, ramper, faire du quatre pattes, s’asseoir, se redresser, marcher pour ensuite courir et sauter. Ces étapes du développement sont fondamentales car elles mettent en place une base solide pour bébé que ce soit cognitif, émotionnel ou physique.

La plupart de ces réflexes émergent pendant la vie intra-utérine et à la naissance, et s’inhibent pour la plupart durant la première année de vie. Certains régulant la posture vont être encore présents jusqu'à 2-3 ans.

Au moment où le réflexe s'inhibe, on parle d'intégration. Cela correspond à une maturation neurologique, l'information qui était traitée à un étage sous cortical passe à un étage dit cortical. C'est le moment, où bébé devient autonome, il ne fait plus les mouvements de manière réflexe/ involontaire, il les fait de manière volontaire. Il peut contrôler chacune des parties de notre corps volontairement et peut les bouger indépendamment les unes des autres.

Ces réflexes sont des protections positives pour le corps. Une fois intégré, ils vont réémerger au besoin dans les cas d'urgence. Par exemple, je tombe, la réaction réflexe est de venir mettre les 2 mains en avant pour se rattraper . (Réflexe de Parachute).



Pourquoi mes réflexes ne sont pas intégrés ?


Ça peut être dans la période où le réflexe émerge jusqu'à la première année de vie :

  • Durant la vie intra-utérine : des difficultés de conception , des chocs émotionnels et/ou physique, le stress ou le surmenage, …

  • Au moment de la naissance : prématurité, déclenchement, instrumentations, césarienne, 1ère tétée manquée, manque de peau à peau, …

  • Durant la première année de vie : manque d'interactions (toucher, massages, câlins), manque de motricité libre, …


  • Mais aussi plus tard, un réflexe a réémerger pour faire face à un danger et est resté actif, comme si le danger était encore là (accidents, chocs émotionnels, …).



    Qu'est-ce qui se passe s'ils ne sont pas intégrés ?


    Un ou plusieurs réflexes non intégrés peuvent venir créer un "parasitage" dans notre corps. Ce qui va créer une sorte de surcharge au niveau du système nerveux qui va engendrer des comportements inadéquats en réponse à un stress et diminuer la disponibilité pour les apprentissages (Physique, cognitifs, émotionnels). Comme le corps est toujours dans la recherche d'un équilibre, il va compenser en élaborant différentes stratégies au niveau de la posture, le comportement, les réactions etc.



    Quelques exemples sur l'impact que peuvent avoir un ou plusieurs réflexes non intégrés nos 3 sphères fondamentales (liste non exhaustive) :

  • La sphère cognitive : la concentration, l'attention, la mémorisation, les apprentissages, organisation, ...

  • La sphère émotionnelle : la gestion des émotions, le stress, estime de soi, lâché prise, communication, sécurité intérieure, confiance, sommeil, ...

  • La sphère physique : la motricité fine ou globale, la posture, les performances sportives, énurésie, bruxisme, douleurs chroniques, maladresses, coordination, vertiges, troubles de transports, équilibre, ...


  • Il est possible de travailler sur ses réflexes a tout âge !


    Avec bébé, nous l'accompagnons dans son intégration de réflexe, l'aider s'il bloque à une étape de son développement psychomoteur. Avec l'enfant plus grand et chez l'adulte, nous travaillons à remodeler le réflexe pour qu'il s'intègre.

    L'objectif est de vous accompagner au mieux afin de poser de bonnes base afin de vous permettre de développer tout votre potentiel.


    Comment se passe une séance réflexe :


    La première partie de la séance est consacré à l'anamnèse afin de retracer votre histoire, ses demandes, ses difficultés, … afin de convenir d'un objectif de séance.

    Ensuite je procède à un bilan réflexe qui me permet de noter le degré de maturation/intégration des différents réflexes.

    Ensuite nous passons à la réintégration appelée aussi remodelage d'un ou plusieurs réflexes. Pour cela j'utilise plusieurs outils ; des lissages, des mobilisations passives ou actives, des bercements, des activités, …

    Enfin je vous prépare un programme personnalisé comprenant 2 ou 3 exercices a effectué à la maison pour continuer l’intégration des réflexes ciblés.



    Contact :

    BUSSAT Doriane
    Ostéopathe D.O.

    Generic placeholder image

    7 Impasse des Prairies, Parc des Glaisins
    74940 Annecy-le-Vieux

    06 71 16 67 45

    dbussat.osteopathie@hotmail.com

    Le cabinet d'ostéopathie est ouvert :

    • Lundi: 8h30 - 19h30
    • Mardi: 9h00 - 18h30
    • Mercredi: 9h00 - 19h00
    • Jeudi: 8h30 - 19h30
    • Vendredi : 9h30 - 18h30
    • Samedi: 9h - 14h
    • Dimanche: Fermé